[Coup de gueule] Réponse au bullshit sur l’interdiction du chiffrement

Contexte

Comme vous le savez sûrement, notre grand démocrate ministre de la police de la pensée, B. Cazeneuve, n’aime pas trop le chiffrement, il propose donc “une initiative européenne contre le chiffrement” sous prétexte de terrorisme… c’est aussi débile de d’interdire l’oxygène, les véhicules motorisés ou les vêtements “car c’est utilisé par des terroristes”… surtout qu’un algorithme, une clé de de chiffrement ou un bout de code d’une librairie OTR ou Axolotl n’a jamais tué personne, alors les armes commercialisés par des entreprises proches de différents gouvernements, oui…

Le chiffrement est non-seulement nécessaire pour se protéger contre le crime organisé (authentification, transactions bancaire), mais c’est aussi et surtout le dernier rempart contre la surveillance généralisée, qu’elle soit étatique où pratiquée par les organismes privées, principalement les GAFAM+[1] mais pas que… (entreprises non-tech qui collectent aussi via des plateformes web, les données personnelle de leurs clients)

Au delà de concept totalitaire de vouloir interdire le chiffrement, il y a quelques points auxquels je vais réagir dans cet article… avant ça, soyons claires, je m’en tape de savoir si c’est juste de la compol pour exister dans le paysage médiatique ou s’il va vraiment pondre une loi débile pour interdire le chiffrement, rien que d’y avoir pensé et de l’avoir annoncé est inacceptable, car ça revient à s’opposer publiquement à une liberté individuelle (vie privée) ainsi qu’un droit légal (droit au secret de correspondance), même si pour Cazeneuve, le droit à la vie privée n’est pas une liberté individuelle… (/!\ lien Youtube /!\) sûrement un truc de terroriste alors? on appelle ça du mensonges/du novlangue

Mais pourquoi s’en priver, c’est pas comme si beaucoup de gens allaient le remarquer et y réagir comme il se doit, au mieux une armée d’idiots trop bruyants va applaudir car “enfin un politicien qui a le courage de réagir”, et la majorité étant trop occupée entre la boite à cons (la TV) et les pseudo-débats stériles racistes sur “l’assimilation” (A.K.A imposer son mode de vie au tout le monde parce qu’une poignée d’imbéciles nationalistes affirment qu’ils “ne se sentent pas chez eux”)

Du bon bullshit autoritaire-totalitaire façon 1984

Il s’agit principalement de réagir à
– La façon dont les médias relayent l’annonce
– La réactions de certain⋅e⋅s internautes entre les commentaires qui soutiennent le délire fasciste (oui, je mesure mes mots) de B. Cazeneuve, parce que “j’ai rien à cacher”

Premièrement, ce n’est pas “la France” qui veut, c’est juste Cazeneuve et sa caste d’énarques pro société-autoritaire, adepte de surveillance de masse, de détention arbitraire (“préventive”) et de l’état d’urgence permanent, avec toutes ses dérives, il faut arrêter avec ces tournures à la con consistant à sous-entendre que les décisions de l’oligarchie sont représentative de la volonté de l’ensemble du pays, donc de tous ses citoyens, comme une sorte de pensée unique imposée par “nos gouvernants” (pas les miens, je leurs accorde aucune légitimité à titre personnel, il y a que la démocratie directe qui est légitime à mes yeux)
Ces gens, c’est à dire Cazeneuve, Valls, Hollande, la droite “forte” (totalitaire et extrême plutôt), leurs lois dignes de 1984, ainsi leurs adoration des violences policières pendant les manifestations (loi travail par exemple… ) sont bien dangereux que les terroristes qu’ils prétendent combattre, car ils légalisent des pratiques visant à terroriser le peuple, la surveillance de masse et l’autoritarisme ont toujours été efficaces pour étouffer les mouvements sociaux par exemple.

Deuxièmement, l’auteur de l’article valide le discours de Cazeneuve, en le présentant comme vérité absolue, en affirmant que « le chiffrement des communications complique la lutte contre le terrorisme » sans usage de guillemets, ni sans usage de formules telles que “selon B. Cazeneuve” ce qui revient à reprendre à son compte le mensonge de Cazeneuve visant à diaboliser le chiffrement, puisque “ça aide/protège des terroristes” en “rendant compliqué” le travail des enquêteurs. Un jour la presse française arrêtera de prendre à son compte le langage d’état policier, en relayant le bullshit d’énarques sans usage de guillemets, quand ces derniers sortent de gros mensonges telles que “le chiffrement complique la lutte anti-terroriste”.

Nope, ça complique uniquement la surveillance généralisée, certainement pas les attaques ciblées (cryptanalyse, failles… ) qui sont sans aucun doutes utilisées dans les cas ou les services de renseignements ont, ou pensent avoir de bonnes raisons de croire qu’une personne précisément identifiée pourrait commettre un attentat…

Sauf à sous-entendre que tout le monde est terroriste ce discours prétendant qu’un outil de protection contre la surveillance de masse, empêche les gentils services de renseignement de stopper les méchants terroristes, n’a aucun sens… puisque cette dernière affirmation est fausse.
Et non, pour celles et ceux qui n’ont pas encore compris, la surveillance massive n’est ni efficace ni utile contre le terrorisme, quoi qu’on dise… la preuve étant que des pays comme les USA (qui se servent de la surveillance massive depuis des années) et la France (qui s’y met de plus en plus) ne sont pas protégés contre le terrorisme.

Par contre des débuts de solutions, c’est le renseignent de terrain,et aussi s’intéresser à la circulation d’un objet qui ne sert à rien d’autres qu’à tuer, les armes à feu, puisque apparemment utilisent des fusils d’assault et des explosifs, et il ne me semble que ces armes disposant d’un stack TCP/IP ni d’une implémentation GPG pour chiffrer les balles! et il faut aussi en finir avec le terrorisme d’état! quand à la sécurité absolue fasse au terrorisme, promise par l’industrie Big Brother, c’est comme la sécurité informatique absolue promise par les vendeurs d’antivirus privateurs et de snake oil crypto, ça n’existe juste pas, et son illusion ne vaut certainement pas la sacrifice des libertés individuelles et collectives sur l’autel du profit!

Mais les quelques débuts de solutions précédemment mentionnés, ça ne permet pas de criminaliser Internet, et le chiffrement, donc c’est moins intéressant pour les oligarques assoiffés de contrôle et de pouvoir, adepte du marketing de la peur, qui est la base de leurs existence médiatique, mais aussi et surtout la base des justifications de leurs politique autoritaire et méprisante envers les droits de la plèbe

Soit dit en passant, pour les auteurs de blogs/journalistes, arrêtez de systématique citer WhatsApp en affirmant que “même l’entreprise ne peut pas lire les messages échangés”. Vous en savez foutrement rien, prétendre le contraire, ce n’est que mensonge (voulu ou pas, mais factuellement faux) car le code de WhatsApp privateur donc impossible à vérifier (que ce soit l’implémentation correcte ou non des algos de chiffrement, ou bien les portes dérobées) donc par définition indigne de de confiance, peu importe que les devs de WhatsApp, aient repris le protocoles de Signal, on ne sait même si ils l’ont modifiés ou pas, et en plus c’est un service centralisé, sans parler du modèle économique de Facebook, propriétaire de WhatsApp, qui comme on le sais tous, consiste à défendre la vie privée de ces utilisat⋅rice⋅eur⋅s. Je me répète depuis aussi longtemps que WhatsApp fait du chiffrement… car beaucoup semblent croire dur comme fer que WhatsApp est ultra-fiable, parfait (ce qui n’existe pas en sécurité informatique, encore une fois) ou alors ils mentent en connaissance de cause, sachant très bien que le parfait n’existe pas, et peut être même qu’ils savent que la sécurité par l’obscurantisme, c’est de la merde mais affirment le contraire car applaudir les GAFAM+ c’est plus vendeur…
Et pourtant, ce n’est pas faute de le répéter inlassablement, et pas que moi, loin de là (même si on est une minorité à le dire) donc je me demande si c’est vraiment de l’ignorance de la part des personnes qui tiennent ce discours… évidemment il y a aussi le problème de sécurité au niveau matériel, chiffrer c’est bien, mais sur un device backdooré ou troué, c’est beaucoup moins efficace, mais je vais pas me lancer dans un pavé sur le matériel libre, ça c’est un vaste sujet qui mérite un, voire plusieurs article⋅s à lui seul.

Interdire le chiffrement… et puis?

Je sais pas si ça se fera, ni comment ça se fera, ni par quelles moyens ils comptent rendre leurs délire applicable, de toute façon le ministre du bullshit totalitaire B. Cazeneuve, ne donne aucune info à ce sujet mais malheureusement, suite à plusieurs années à observer le niveau de fils-de-puterie de la caste politique monter en flèche, je n’ai aucun doute sur l’envie de certains à rendre le chiffrement illégal, et mettre de grosses amendes, avant de passer aux arrestations si ça suffit pas, voire commencer directement par les arrestations, dans le but de dissuader un maximum de personnes souhaitant se protéger et protéger son entourage, de la surveillance généralisée… s’ils font quelque chose, le plus simple ce serai d’établir une liste d’applis/logiciels grands public type WhatsApp/Telegram (une passoire contrairement à ce que raconte la presse et les politicards anti-chiffrement) et de demander aux google et autres apple de censurer sur leurs store, pour les utilisateurs ayant une IP géolocalisée en France, à moins de réussir à persuader ces entreprises de foutre des backdoors/exfiltrer les clés des utilisateurs pour les donner au gouvernement.

Ensuite il faudrai m’expliquer pourquoi des terroristes en auraient soudainement quelques chose a branler de l’interdiction du chiffrement, alors qu’ils se procurent des armes lourds et des explosifs dans le but de commettre un massacre. En fait ils s’en soucient à peu près autant que les fouilles de sacs par des vigiles ni entraînés, ni armés, ni équipés d’un gilet pare-balle, en gros ces fouilles ne servent qu’à emmerder les gens honnêtes, et l’interdiction du chiffrement tout autant! Ce serai parfaitement inutile, à part pour
– Faciliter la surveillance de masse
– Pouvoir qualifier de terroriste et criminaliser toute personne utilisant du chiffrement pour protéger ses communications, donc son droit à la vie privée

Il y a pourtant un tas de raisons légitimes pour utiliser le chiffrement, la première étant que mes correspondances privées ne regardent personne d’autre que leurs destinataires. Et la seconde, la surveillance de masse une caractéristique indéniable de toute dictature qui tient a préserver son pouvoir…

Je ne m’attarderai pas sur les raisons pour les quelles la diabolisation du chiffrement est anti-démocratique, il y a déjà des articles et des conférences sur l’importance du droit à la vie privée, ces ressources étant disponibles en libre accès sur le Web, il suffit de les chercher.

De la bétise ordinaire, comme après chaque attentat…

Maintenant, quant aux sombres imbéciles qui trouvent que “c’est une demande légitime” car ils “n’ont rien a cacher”, je vous propose d’aller d’assumer vos propos débiles, d’aller jusqu’au bout de votre “raisonnement” stupide…

– Commencez par retirer les protections de vos réseaux WiFi
– Désactivez HTTPS sur les sites (merdiques) ou c’est encore en option (si c’est encore le cas en 2016) [2]
– Balancez publiquement tous vos mots de passes, ainsi que des copies de vos dossiers médicaux
– Installez des webcams dans toutes vos pièces (sans exception), et diffusez, en continu (ça va de soit) publiquement toutes les images filmées
– Dans la boite vide qui vous sert de tête, mettez une putain de caméra embarquée (type caméra sport) la prochaine fois que vois retirez de l’argent et démerdez vous pour copier le contenu de votre carte bancaire, afin de le diffuser publiquement avec la vidéo montrant le PIN de votre carte bancaire, et n’oublier pas de la prendre de la scanner recto/verso aussi, pour le numéro de carte, la date d’expiration et le cryptogramme, puique lors d’un achat en ligne ces infos sont transmises de façon… chiffrée, donc pour vous chiffrement = terrorisme, assumez vos propos!

Et si malgré tout ça, vous pensez que vous “n’avez rien à cacher car vous ne faites rien de mal”, je vous propose d’aller faire un stage en Corée du Nord histoire de goûter au flicage que vous défendez, ce stage étant le dernier recours, avant de devoir vous suicider de façon violente quand vous aurez enfin compris que vous êtes beaucoup trop con-ne-s et donc trop nuisibles pour les autres.
Et évitez le suicide sur les rails, pas besoin de faire chier un maximum de monde même après votre dernier souffle, votre contribution à l’emmerdement des autres, est déjà plus que suffisante…

Quant aux débiles encore plus profonds que les idiots pré-mentionnés, qui multiplient les commentaires racistes sur chaque article contenant le mot terroris{m,t}e, ainsi que discours pro-torture, pro-détention “préventive” (comprendre arbitraire et illégale) les appels pour un retour de la peine de mort (parmi bien d’autres débilités), je vais même pas prendre la peine d’y répondre personnellement, voici une vidéo de Franck Brusset (malheurement postée sur Youtube [3]) qui fait très bien le travail…

Conclusion

J’ai pas pour habitude de mettre de gants pour critiquer la stupidité ordinaire qui m’entoure, encore moins quand cette stupidité défends une société totalitaire, cet article ne sera pas une exception, et son but n’est pas de convaincre les fans de Big Brother, je les considère comme irrécupérables, cet article est surtout un coup de gueule visant à leurs mettre leurs nez dans leurs merde… Donc si vous trouvez que mes propos sont « trop violents » ou « trop exagérés », pensez plutôt à la violence dans les propos de toutes celles et tous ceux qui tiennent un discours visant à promouvoir une société totalitaire, pour leurs confort personnel (illusion de sécurité) et qui refusent de se connecter les deux neurones qui leurs restent pour réfléchir aux conséquences, du merdier qu’elles/ils défendent bec et ongles, de façon aveugle et agressive, par exemple en accusant systématiquement toute personne opposée à la surveillance de masse, de vouloir”défendre les terroristes” ou de vouloir “ne rien faire et laisser des gens mourrir”, c’est agressivité basé sur le mensonge selon lequel la défense des libertés individuelles sert les objectifs des terroristes, et que les régimes autoritaires (eux même pratiquants d’une certaine forme de terrorisme) serai une solution magique, efficace et éventuellement parfaite, face au terrorisme

[1] Les entreprises du Minitel 2.0, principalement google, amazon, facebook, apple, et microsoft, et par extension yahoo, ainsi que des entreprises moins connues ayant des pratiques similaires (collecte de données personelles via des services centralisés et du logiciel privateur), tel que discord ou slack technologies, d’où le “+”
[2] Oui, je sais, mon blog est aussi accessible en HTTP, mais je n’ai pas accès au fichier de configuration de serveur Web, donc j’y peux rien, c’est à TuxFamily de devoir activer HSTS

[3] Je ne dispose pas d’assez d’espace pour héberger des videos sur le serveur de TuxFamily

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *